SCARE CROW

DVD_cover_of_the_2002_movie_ScarecrowPrenez quelques jeunes libidineux dont le seul plaisir est de faire souffrir le pauvre Lester, considéré comme l’idiot du village par les uns, incompris par les autres. Un adolescent blessé dans sa chaire entre les moqueries et une mère aux moeurs légères.Mélangez le tout et vous obtiendrez un désir de vengeance.
Après s’être mesuré à l’amant de sa mère, Lester trouve la mort : sa dernière vision n’est autre qu’un horrible épouvantail, suspendu tel le messie.
Quelques temps plus tard, des crimes horribles sont commis. Lester accomplirait-il cette vengeance dont il rêvait si souvent ? Une chose est sûre, l’épouvantail est dans la ville !

La palme du film B dans ce qu’il a de plus pathos pourrait sans problème revenir à Scare Crow. Si l’idée de départ est, comme souvent dans ce genre de film, plutôt intéressante et si le réalisateur a pris soin d’apporter à son épouvantable meurtrier la tenue qui le sied tant, il en résulte tout même une grande faiblesse dans le jeu des acteurs. La médiocrité de ceux-ci est égale à la réalisation, sans grande envergure, gâchée par des mouvements de caméras lents et qui n’apportent rien de plus.
Au final, on s’amuse quand même bien devant ce film aux répliques toutes aussi nullardes les unes que les autres ; d’ailleurs on pourrait le conseiller lors d’une soirée (légèrement) arrosée entre copains histoire de se fendre la poire.
C. Valentin
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s