ROBIN DES BOIS, La Véritable Histoire

Robin des Bois, la véritabkle histoire, AfficheRobin des Bois et Tuck sont de minables escrocs. N’osant s’attaquer qu’à des proies faciles, ils nourrissent toutefois le rêve de posséder, un jour, leur propre maison close. The PussyCat ! Germe alors l’idée saugrenue de voler l’impôt royal. C’est le même dessein que poursuit inlassablement le gang de Sherwood, avec Petit Jean à sa tête. Et lorsque leur route se croise, Tuck et Robin voient une belle occasion des les doubler.

Après nous avoir gâté de bonnes comédies, « Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu, Une Heure de Tranquillité, Papa ou Maman,… », le cinéma français ne pouvait pas, ne devait pas, nous servir une daube pareille ! Aux antipodes de l’excellente parodie signée Mel Brooks, le Robin des Bois de Anthony Marciano ne tient absolument pas la route. Bon, si Chabat avait été aux commandes ça aurait eu une autre gueule. Ce n’est pas le cas et, malheureusement pour nous, on en subit les conséquences. Les scènes humoristiques s’enchaînent à une allure si vive qu’au bout d’un moment – pour ne pas dire au bout de 5 minutes – on sent venir l’indigestion. Oui, c’est vrai, on sourit bien de temps à autres mais… ne serait-ce pas un sourire de désolation face à un tel pathos ? Je crois que oui. On est affligé face à cette cascade de « gags » qui sont de vrais clichés. C’est bon les gars, le coup du mec à l’haleine fétide c’est du déjà vu… Franchement, faut pas prendre son public pour des cons !!!
Et la palme de la consternation va assurément à Gérard Darmon. Quel dommage de voir un tel acteur, au talent énorme, se ridiculiser dans le rôle du Shérif de Nottingham. Son interprétation n’est pas sans nous rappeler celle de Amonbofis, dans « Astérix Mission Cléopâtre », qu’il surjoue totalement dans « Robin des Bois, la véritable histoire ».
Et que dire de Ary Abittan qui fut excellent dans le rôle de David Benichou ? En fait, rien… Petit Jean pour petit rôle qui plus est très mal joué. Vous me pardonnerez, mais je passe volontairement sur le cas Max Boublil. On ne s’étonne pas qu’il soit co-scénariste, pour le reste… néant !

Bref, nous n’allons pas tergiverser sur le sujet. Le film reste tout de même accessible à la petite famille et fera le bonheur des enfants. A moins que ce ne soit la punition ultime ? Non, là je suis méchant quand même…

C. Valentin

Publicités

Une réflexion sur “ROBIN DES BOIS, La Véritable Histoire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s