JURASSIC WORLD – Le parc est ouvert !

JurassicWorldAvec le rachat de la société de biotechnologie « Ingen », le milliardaire Simon Masrani donne vie au rêve de John Hammond ! Avec Jurassic World le parc à thème sur les dinosaures est enfin ouvert au public, vingt-deux ans après la première tentative. Pour satisfaire un public toujours plus exigeant, les scientifiques aux ordres de Claire Daening pousse leurs expériences afin de créer de nouvelles espèces, inédites et plus féroces que jamais. C’est ainsi que va naître le Indominus Rex, savant mélange de puissance et de terreur. Alors que Claire, en compagnie d’un ancien militaire, Owen Grady, mènent l’inspection de l’enclos de la bête, celle-ci s’échappe et se dirige vers le parc. La traque commence alors, laissant derrière elle de nombreux morts.

Après une bande annonce qui nous laissa un sentiment de perplexité face à ce nouvel opus de la saga « Spielbergienne », on ne s’attend pas, une fois installé confortablement dans la salle obscure, à assister à un spectacle aussi grandiose. N’ayons pas peur des mots. Grandiose : d’abord parce que ce quatrième volet n’a rien à voir avec la médiocrité de Jurassic Park II et III, et parce que celui-ci atteint allègrement la qualité du premier film, sorti en 1993. D’ailleurs c’est truffé de références, sans tomber dans l’excès, qui prendront aux tripes des cinéphiles fans de la première heure.
Dés le départ, on admire les magnifiques images qui sont la concrétisation du rêve de John Hammond. Si les ambitions de ce dernier sont louables – bien que discutables – dans le premier film, les mêmes ambitions sont, dans Jurassic World, bien plus vaniteuses.

Colin Trevorrow, le réalisateur, signe donc un film fort qui s’inscrit parfaitement dans la logique d’une suite audacieuse et bien pensée. Si quelques-uns ont une préférence dans l’animation en animatronic, les effets spéciaux dans Jurassic World sont bien maîtrisés et n’ont rien à envier au Jurassic Park d’il y a 22 ans. Le scénario, lui, réserve quelques surprises qui viendront dissiper les derniers doutes, je pense évidemment au « raptors » qui… Hum, non, je préfère vous laisser admirer le retournement de situation.

En conclusion : WAW ! Jurassic World est un film vachement bien foutu, donc, à bon entendeur… FONCEZ le voir le plus vite possible !

C. Valentin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s