THE VOICES – Entendez-vous le Chat ?

450206Jerry est un jeune homme mentalement instable. Il travail pour une entreprise qui fabrique des baignoires et tombe amoureux de Fiona, une collègue du service comptable. L’état psychotique de Jerry va rapidement prendre de l’ampleur, si bien qu’il croit entendre son chien et son chat lui parler. Il finit par tuer Fiona sur les conseils de son chat qui, persévérant, encourage le jeune homme à tuer encore et encore.

Quatrième film signé par Marjane Satrapi, The Voices explore les méandres de la psychologie humaine, la complexité et la fragilité auquel un homme peut être confronté. Avec le personnage de Jerry, Satrapi brosse le portrait d’une maladie qui conduit un être, sensible et généreux, sur le chemin du meurtre en série. La réalisatrice ne fait pas le procès de son protagoniste qui évolue dans un paradoxe permanent, préférant s’intéresser à l’environnement qui a provoqué cet état. De son passé à son présent, tout est mis en œuvre pour saisir les nuances qui composent le quotidien de Jerry qui préfère, de loin, éviter de prendre son traitement pour ne pas voir la laideur du monde. Préférant entendre la voie des Anges, plutôt que d’affronter les viletés de la société.

Bien que l’intrigue se dévoile assez vite, on appréciera l’esthétisme dans lequel Marjane Satrapi à choisi de travailler. D’une part le côté humain qui prend délibérément le pas sur le sordide, et de l’autre la touche humoristique qui nous invite à nous détendre. Il ne s’agit pas ici de servir gratuitement des meurtres violents et crus, mais bien de partager la détresse grandissante de Jerry jusqu’à ressentir une forme d’empathie.

Les interprétations de Ryan Reynolds, Gemma Arterton et Anna Kendrick fluctuent entre une forme de légèreté désinvolte et de rigueur à jouer au mieux son rôle pour en faire jaillir les sentiments les plus subtils.
Même si The Voices n’invente rien de nouveau, Marjane Satrapi aura toutefois le mérite d’avoir livré un film sincère, aux antipodes du magnifique Poulet aux Prunes, mais qui fonctionne grâce à l’efficacité d’une réalisation très esthétique.

C. Valentin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s