GOOD NIGHT MOMMY

Goodnight Mommy

C’est l’été, dans une maison isolée à la lisière de la forêt, deux enfants s’amusent en attendant le retour de leur mère. Celle-ci revient après une lourde opération esthétique suite à un accident de voiture. Le visage bandé, elle adopte un comportement très différent, froide et distante, semblant ignorer son fils Luka en ne s’adressant qu’à son jumeau, Elias. Les deux garçons en sont persuadés, ce n’est pas leur maman. Ils forceront alors celle qu’ils considèrent comme une intruse à se révéler sous son véritable jour.

Bien que l’intrigue se dévoile assez vite, « Good Night Mommy » est un excellent film dramatique et horrifique. Il nous plonge dans une ambiance lourde à souhait, laissant virevolter les murmures d’une abomination sans nom. Les réalisateurs, Severin Fiala et Veronika Franz, frappent fort dans ce qui est leur premier film du genre.
Le rythme lent et glacial tisse les fils d’une cruauté qui surprendra le spectateur, le laissant dans un état de perplexité insoutenable, jusqu’à la situation finale où l’on ne ressort pas indemne.

Le plus marquant dans cette histoire reste les silences. Ils agissent comme une ombre qui projette ses desseins les plus sournois, nous ramenant sans cesse à cet état de questionnement, tant au niveau de la mère que des fils, Elias en particulier. Oui, l’intrigue se révèle assez vite ! Mais nous restons les témoins privilégiés d’une danse perverse dans laquelle les arabesques du tragique croisent celle de l’effroyable vérité.

C. Valentin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s