MOTEL DES SACRIFICES

7LNH 6C - Mountaintop

Le joyeux trublion Jean-Marie Bigard évoquait l’existence, dans un sketch éponyme, de deux types de personnes. D’une part, celles qui décident de partir un week-end à la campagne, et qui prennent alors possession d’une vieille bicoque plongée dans la sinistrose. Lire la suite

Publicités

DON’T OPEN TILL CHRISTMAS !

dont-open-till-christmas-santa-slain-urinals

Á l’heure où les petits enfants rêvent de tous les beaux joujoux que le Père Noël va leur apporter, il y a des producteurs qui, eux, se demandent bien comment transformer la magie de Noël en un véritable cauchemar !
C’est que Dick Randall et Steve Minasian, après avoir produit « La Dernière Maison sur la Gauche » et « Vendredi 13 », ont bien l’intention de pousser un peu plus loin dans le gore et l’irrévérencieux. S’autorisant tous les excès, même celui de trucider quelques Santa Claus bien sympatoches : Bon ils sont parfois obsédés, pervers et pochards,… mais bon, merde quoi, c’est tout un symbole non ? Lire la suite

LA NUIT DES SANGSUES

creeps3

À bord d’un vaisseau spatial, deux extraterrestres tentent d’empêcher un troisième de balancer sur terre une capsule contenant une expérience scientifique vachement dangereuse. Mais comme des troufions, ils n’y sont pas parvenu, et voici que la dite expérience atterrit sur notre planète, en 1959 ! Lire la suite

IT’S ALIVE – La Trilogie

ITS-ALIVE--2-

Oubliez le beau bébé aux joues roses et au sourire angélique. Car, voyez-vous, il existe aussi des nouveaux-nés difforment, aux pulsions animales, dont la laideur n’a d’égal que leur cruauté : après ça, votre envie d’engendrer un chiard devrait être toute relative. Et quand bien même l’envie vous prendrait, seriez-vous seulement capable de rejeter la culpabilité qui soudainement vous ronge ? Pourrez-vous aimer cet enfant, de l’amour inconditionnel qu’un parent puisse porter à sa progéniture ? Lire la suite

THE PROWLER

prowler-1981-image-3.jpg

Écrire une lettre de rupture peut s’avérer dangereux. Pas tellement pour celui ou celle qui en est l’auteur – bien que parfois un petit ami tenace peut faire des carnages – mais pour celui ou celle qui en est le destinataire… putain ça peut faire mal !
Parfois on pleure toutes les larmes de son corps, parfois on se prend une cuite monumentale, et parfois on pète littéralement un câble et on devient un psychopathe en puissance. Lire la suite

BLASTFIGHTER

01

La forêt est si belle lorsque les rayons du soleil filtrent aux travers des branchages feuillus, diluant avec parcimonie sa lumière ardente. Sauf que, d’un coup, retentit un horrible coup de feu. Par terre, gisant dans un bain de sang, une pauvre petite biche, un faon, un sanglier, voir un marcassin, rend son dernier soupir.
Nooooon putain, laissez vivre les pauvres bêtes qui apportent tant de quiétudes à Tiger Sharp. En plus, vous risquez de le regretter, parce que le mec va se mettre en colère et à votre tour vous allez pisser le sang… et pas que par les narines ! Lire la suite

MADAME LOUP-GAROU

02

Avertissement avant de lire cette chronique : Si vous n’êtes pas prêt à pénétrer dans l’antre d’un nanar en folie, un nanar qui atteint des sommets de nullité, alors passez votre chemin !
Ce que vous allez découvrir, si vous avez assez de courage en vous pour rester, bouleverse à la fois les codes de l’horreur et de la comédie.
« Madame Loup-Garou », est assurément le summum de la ringardise, où les gags éculés se succèdent dans un rythme effrénés, sans jamais titiller notre curiosité. Lire la suite